On dirait qu'il y a toujours un nouveau barrage routier qui nous empêchera d'obtenir les fournitures dont nous avons besoin ...

Le dernier obstacle vient du Selon un nouveau sondage publié récemment par l'Association américaine des éducateurs en diabète (AADE), le Centre pour l'assurance-maladie et les services médicaux (CMS).3 - surprise, surprise! - CMS limite désormais l'accès des patients aux pompes à insuline ainsi qu'aux compteurs, bandes et autres fournitures de base. Les résultats sont dérangeants, et ils ajoutent à l'état déjà lamentable des choses en ce qui concerne le diabète.

Rappelez-vous que CMS a introduit son processus d'appel d'offres controversé en 2013, obligeant les personnes handicapées à choisir parmi une liste restreinte approuvée de fournisseurs de diabète pour obtenir ce dont ils ont besoin pour survivre. Premièrement, cela ne limitait que les lecteurs de glycémie et les bandelettes par correspondance. Et puis les limites élargies aux pharmacies.

Nous étions inquiets, mais le gouvernement et les dirigeants de la CMS nous ont rassurés que tout irait bien. Pourtant, un sondage initial de l'AADE mené au début de 2014 a révélé que le processus d'appel d'offres concurrentiel n'atteignait pas les personnes handicapées sur Medicare qui avaient besoin de fournitures d'essais par correspondance.

Parce que CMS ne surveille pas correctement les entreprises sélectionnées pour le processus d'appel d'offres et que «l'agence n'a pas pris de mesures contre les fournisseurs qui ont modifié leurs offres depuis l'acceptation de leurs offres», ils offrent aux clients le moins cher. Selon le témoignage de Martha Rinker, conseillère en chef du plaidoyer de l'AADE, dans le sondage de 2014.

CMS a récemment annoncé l'inclusion des pompes à insuline dans la liste des fournitures médicales faisant l'objet d'un appel d'offres dans neuf régions du pays.

Dans le cadre du sondage AADE mené l'automne dernier, les éducateurs de tout le pays ont consulté un total de 29 fournitures réparties dans ces neuf villes, demandant des marques et des modèles de pompes à insuline ainsi que des fournitures de rechange. Seulement 17 d'entre eux (58%) ont déclaré avoir porté des pompes à insuline et seulement 18 (62%) ont déclaré avoir transporté des fournitures de rechange et des réservoirs.

Tout aussi préoccupant est le fait que les chercheurs de l'AADE ont constaté que bon nombre des sous-traitants qui offrent des pompes et des fournitures n'offrent pas plus d'une marque, restreignant l'accès au choix des personnes handicapées dépendantes de Medicare. <

"Ces résultats soulèvent des inquiétudes quant à la possibilité d'élargir les appels d'offres pour les pompes à insuline et les fournitures dans les neuf zones d'appel d'offres", déclare James Specker, directeur du plaidoyer fédéral et de l'Etat.

Yikes!

Correctifs recommandés

Pour résoudre ces problèmes, AADE demande que deux mesures clés soient prises:

  • Le CMS devrait imposer l'exigence que les fournisseurs concurrents mettent à la disposition tous les services Medicare. les pompes à insuline couvertes et les fournitures de remplacement , comme indiqué par les codes de facturation HCPCS (Healthcare Common Procedure Coding System) pour augmenter le nombre de fournisseurs auprès desquels les patients peuvent obtenir ces articles.
  • Les pompes à insuline et les fournitures connexes doivent être retirées de la catégorie de produits actuellement prête à confusion et trop large dans laquelle elles sont actuellement classées (DME ou Matériel médical durable - qui comprend également les tentes à oxygène, les lits d'hôpitaux et les fauteuils roulants). une nouvelle catégorie de produits indépendants, « Systèmes et fournitures de perfusion d'insuline continue .«Pour redéfinir la catégorie de produits, il faudrait que les fournisseurs gagnants stockent ces articles et aident les patients à avoir accès au type de pompe à insuline qui leur convient le mieux pour gérer leur diabète.

L'AADE appelle les décideurs nationaux à prêter attention à cette question, car elle a un impact budgétaire potentiellement énorme (!) Un dollar Medicare sur trois est actuellement dépensé pour le diabète, et un pourcentage élevé des dépenses globales de santé est attribué à un diabète non géré ou non géré.

AADE Advocacy> Faire appel au DOC

Nous nous demandons comment AADA envisage d'aller de l'avant dans ce domaine, au-delà de publier un communiqué de presse pour attirer l'attention sur leurs découvertes dans la communauté du diabète et au-delà.

Voici un court entretien avec Specker (photo de droite), le directeur du plaidoyer fédéral et de l'Etat d'AADE.

DM) Qu'est-ce qu'AADE espère réaliser avec ces résultats d'enquête?

JS) Les résultats seront utilisés principalement avec nos communications avec CMS et divers comités de surveillance du Congrès afin que nous puissions, espérons-le, encourager les changements au CBP (programme d'appel d'offres) concernant la disponibilité des pompes à insuline et des fournitures connexes pour les bénéficiaires de Medicare .

Cette information a-t-elle déjà été partagée avec le CMS?

Nous sommes en train d'organiser des réunions avec le personnel de la CMS et présenterons ces résultats dès que nous pourrons les rencontrer. Nous pouvons inviter les membres du DOC (Communauté en ligne du diabète) à assister à ces réunions; J'en saurai plus à ce sujet dans les prochains jours.

Qu'en est-il du Congrès ... ces résultats ont-ils été partagés avec des membres individuels ou des caucus?

Les résultats de l'enquête sont envoyés électroniquement aux membres de Ways & Means, Energy & Commerce et au Comité sénatorial des finances. À la suite de cela, nous prévoyons des réunions en personne avec le leadership du comité et, encore une fois, nous devrons peut-être demander aux membres du DOC d'assister à ces réunions.

Quelles réponses avez-vous reçues jusqu'à présent?

Le lancement de l'enquête en est encore à ses balbutiements et nous venons juste de lancer notre campagne médiatique, si bien que nous n'avons pas reçu de réponse de la part de nos partenaires organisationnels qui considèrent cela comme une ressource indispensable pour encourager le changement. Cela dit, l'enquête que nous avons menée sur les fournitures d'analyse du diabète au CBP a pris quelques semaines pour démarrer, mais une fois cela fait, nous avons reçu beaucoup d'intérêt de divers médias ainsi que des commentaires de certains fournisseurs contractuels.

Y aura-t-il un suivi pour déterminer ce qui a changé ou ce qui est fait à ce sujet?

Oui, nous resterons avec cette question tout au long de la ronde pilote dans le CBP re-compétition (Round 2 de l'appel d'offres, ouvert maintenant jusqu'au 23 février 2015).

Que pouvons-nous faire, du point de vue du patient, dans la communauté du diabète?

À l'heure actuelle, je pense que le fait de couvrir ce problème et de le diffuser auprès de votre public constitue un excellent premier pas. Au cours des prochains jours, je communiquerai avec les dirigeants du DOC pour une conférence téléphonique afin de parler d'une campagne médiatique et médiatique étendue.

Il s'agit d'un problème extrêmement important, d'autant plus que la CMS cherche à étendre ce programme en

à d'autres régions du pays. Nous espérons que l'AADE pourra aider à faire passer ce message et inciter les dirigeants du gouvernement à faire mieux et à rendre ce système plus fiable et responsable.

C'est vrai! Et ne nous lancez même pas sur l'accès CGM pour les personnes atteintes de diabète couvertes par Medicare ... oui, cela demande aussi de l'attention.

Avis de non-responsabilité : Contenu créé par l'équipe de la mine Diabetes. Pour plus de détails cliquer ici.

Avis de non-responsabilité

Ce contenu est créé pour Diabetes Mine, un blogue sur la santé des consommateurs axé sur la communauté du diabète. Le contenu n'est pas examiné médicalement et ne respecte pas les lignes directrices éditoriales de Healthline. Pour plus d'informations sur le partenariat de Healthline avec Diabetes Mine, veuillez cliquer ici.